Ma page personnelle

Ancêtres de Dimitri Komatitsch

(Dimitrij Komatič)

Dernière mise à jour : Août 2017

English version of this page

Je suis passionné de généalogie depuis plus de 30 ans. Les ancêtres de mon père vivaient principalement en Slovénie, dans le sud de l'Autriche (Kärnten / Carinthie), en Allemagne (Saarland / Sarre et Mittelfranken / Franconie en Bavière), et en Moselle et Meurthe-et-Moselle en France, ainsi que dans la partie de l'Alsace qui touche la Moselle. J'ai aussi une ancêtre (une seule !) née en Corse, pendant la guerre de 1769 là-bas. Les ancêtres de ma mère vivaient principalement dans le Finistère en Bretagne (France), avec une petite branche dans le Cantal et une en Seine-Maritime.

La trace la plus ancienne de mon nom de famille que j'ai pu retrouver jusqu'à présent remonte à mars 1444, dans un village (appelé Malisana) situé entre Venise et Udine en Italie, sous la forme "Comaz" (devenue plus tard Comatiz en migrant vers la Slovénie, puis Komatz, Komatič).


Emptio unius terreni (per) Thopholu(m) Comaz a(b) D(omino) Ant(oni)o q(uondam) D(omi)ni Pinzani de Stras(s)oldo i(n) Malisana, manu (ser) Petri de Medicis de Utino, 1444, 18 Marcii [= Martii].
Acte d'achat d'un terrain par Thopholus Comaz à Maître Antonio le fils de Maître Pinzani de Strassoldo, décédé, à Malisana, de la main du notaire Sieur Pierre de Medicis, de la ville d'Udine, 18 mars 1444.

 
Archivio Storico, Biblioteca Provinciale di Gorizia, Gorizia, Italie,
Serie diverse: Repertori e regesti N°1, ex. N° collocazione III-6-C n°1, N° ingresso 11975.

L'ensemble de ma base de données est ici

Si le pays n'est pas indiqué après le nom de la ville ou du village, cela signifie que cette ville est située en France, et dans ce cas le numéro entre parenthèses indique le département français correspondant.


Pour ceux qui, comme moi, ont des ancêtres dans le Léon en Bretagne, ou bien pour ceux qui se promènent dans le Léon pour visiter les différents sites, églises et chapelles de la région, voici une copie d'un joli manuscrit de 1614 qui est dur à trouver, le "Bref Estat des Prééminences du Marquisat de Kerman" fait par le peintre et verrier Jean Bourriquen / Bourigan en 1614 à la demande du Marquis de Kerman, propriétaire du Château de Maillé à Plounévez-Lochrist à l'époque. Il montre à quoi ressemblaient les vitraux et quelques sculptures de la région. L'original se trouve actuellement au Château de la Riaye à Ménéac (56). Malheureusement les propriétaires actuels en refusent l'accès pour en faire des photos numériques, mais une copie sur calque des années 1930 existe heureusement aux Archives Départementales d'Ille-et-Vilaine sous la cote 24 J 77. C'est cette copie qui est reproduite ici. Une étude détaillée de ce manuscrit figure dans cet article de L. Le Guennec de 1933, et une explication du contexte de ce manuscrit et de cette copie du début des années 1930 figure dans cet article de René Couffon de 1972.

Si vous trouvez une erreur dans ma base de données, ou bien si vous avez des informations complémentaires, ou encore si vous étudiez les mêmes villages, n'hésitez pas à me contacter par email à :

 

Vous pouvez m'écrire en français, anglais ou espagnol (également en italien ou allemand si nécessaire).

Ma page personnelle